Blanchiment ouvert : qui en est responsable et comment pouvons-nous y mettre fin?

15:10 - 16:30
Salle 207, Shaw Centre

Cette séance vise à mieux comprendre les processus sous-jacents au blanchiment ouvert – lorsqu’un processus, un produit ou des données est appelé « ouvert », répondant à un désir croissant et à des engagements en faveur d’une plus grande transparence, responsabilisation, etc., mais n’est pas vraiment ouvert. Nous avons déterminé des projets et même l’utilisation du PGO dans le cadre d’un blanchiment ouvert dans différents contextes et avec différents gouvernements. Les gouvernements s’engagent auprès du PGO, adoptent un plan d’action et collaborent en surface avec la société civile, tout en limitant la participation et la liberté. Le café du monde – animé en anglais, français et espagnol – abordera quatre questions principales :
  1. Comment un contexte particulier encourage-t-il ou décourage-t-il un blanchiment ouvert?
  2. Comment l’ouverture sert-elle ou ne sert-elle pas les communautés non techniques?
  3. Comment un manque d’ouverture est-il lié à la culture?
  4. Quel est notre rôle en tant qu’organisme de la société civile/infomédiaire ou gouvernement dans la lutte contre le blanchiment ouvert?
Nous prévoyons d’étendre la conversation aux leçons et actions possibles pouvant prévenir et combattre le blanchiment ouvert dans différents contextes.

Thème : Ouvert

Diffusion en direct : Non

Ouvert aux médias : Oui

Organisateurs : Open Knowledge Foundation, Datactivist

Langue disponible : Anglais, Français

Type d'événement : Café du savoir

Conférenciers

Cécile Guen : Consultante principale, Datactivist, France, Ana Brandusescu : Chercheuse sur les données et consultante, Independent, Royaume-Uni, Oscar Montiel : Co-crdonnateur communautaire international, Open Knowledge Foundation, Mexique

Inscription à notre infolettre

S’inscrire à l’infolettre du Sommet mondial du PGO 2019 est le meilleur moyen de rester à jour.

Cette information sera collectée en utilisant Campaigner, un service web qui permet aux utilisateurs de s’inscrire à des infolettres. Veuillez consulter leur déclaration de confidentialité (en anglais seulement) pour plus d’informations.

 

Suivez-nous